Neoplast

Neoplast 2018-09-11T09:26:55+00:00

Les aimants obtenus en mélangeant des matrices liantes plastiques et la poudre d’aimants en Néodyme Fer Bore unissent les hautes performances des aimants à base de terres rares et les potentialités des aimants plastiques.

Les processus pour obtenir NdFeB en poudre à mélanger et mouler avec des fluidifiants plastiques, sont nés en même temps que le NdFeB fritté, mais c’est seulement au cours des dernières années qu’il a commencé à connaitre une diffusion croissante, grâce à la variété de formes et géométries différentes qui peuvent être obtenues par les processus de moulage par injection ou compression et à l’avantage qui en découle de pouvoir minimiser considérablement les processus d’assemblage de parties finies (anneaux ou autres systèmes complexes) magnétisées dans les configurations optimales. Les parties peuvent être moulées avec une haute précision, en réduisant ainsi les tolérances du dispositif fini. La miniaturisation d’un dispositif qui l’utilise peut donc être très poussée, tout en maintenant élevées les performances du matériau et la précision dimensionnelle sur la pièce finie. Le surmoulage auquel ce type d’aimant se prête permet ensuite d’éviter d’autres processus de production et d’améliorer davantage la précision de l’assemblage final. Où ces aimants sont-ils appliqués ? Sur les moteurs électriques, actionneurs et moteurs linéaires, sur les systèmes avec capteurs Hall, dans les Reeds, dans les accouplements magnétiques. La température maximale à laquelle ils peuvent être soumis dépasse 150 °C, ce qui permet ainsi de satisfaire la plupart des demandes provenant du secteur de l’automation, des capteurs, automobile, systèmes de mesure.